Retour |

Vous êtes ici

Quel est le meilleur bois à utiliser pour votre four à pain?

Toutes les essences de bois ne conviennent pas pour le chauffage de votre four à pain. A la différence d'un poêle, la fonction principale d'un four à pain est de cuisiner et non de chauffer. Il faut donc éviter certaines essences et, certains bois, dont la combustion peut s'accompagner de dégagements nocifs. Cet article donne les principaux bois à utiliser, et dans quelles conditions, pour chauffer votre four à bois.

Quelle essence de bois?

Favorisez les essences de bois dur. On retrouve dans cette famille les bois feuillus les plus courants comme le chêne, le charme, le hêtre, le frêne et le bouleau. Ces bois brûlent lentement et possèdent un très bon pouvoir calorifique c'est à dire, produire une grande quantité de chaleur.

Certaines essences de bois tendre, comme le tilleul et le peuplier, sont à éviter car leur pouvoir calorifique est plus faible.

Evitez le chataigner. Lors de sa combustion, il eclate et projète des braises qui peuvent sortir du four.

Il faut éviter les bois résineux comme le sapin ou l'épicéa. Malgré un bon pouvoir calorifique, ils brûlent très rapidement. La combustion des résines peut dégager des fumées nocives peu recommandées pour la cuisine dans un four à pain.

Utilisez exclusivement du bois non traité ceci exclue les bois récupérés.

 

Du bois sec et uniquement du bois sec

 

Un bois sec est un bois contenant entre 10% et 20% d'humidité. Un bois fraichement coupé en contient entre 45% et 50%. La présence d'humidité dans le bois altère considérablement sa capacité calorifique.

La combustion du bois se déroule en trois étapes.

Etape 1 : Le séchage

Lors de la phase de séchage l'humidité contenue dans le bois se transforme en vapeur. Plus la quantité d'humidité dans le bois sera importante, plus cette étape sera longue. Toute l'énergie utilisée pour ce séchage sera perdue et non disponible pour le chauffage du four. Par exemple, un bois sec contenant environ 20% d'humidité dégagera deux fois plus d'énergie que le même bois récemment coupé contenant environ 45 à 50% d'humidité.

On conseille généralement de s'approvisionner avec un bois coupé et bien stocké depuis au moins deux ans. On estime qu'il faut une année de séchage tous les 25mm d'épaisseur pour du bois dur1.

Renseignez-vous auprès des revendeurs de bois de chauffage, ils donnent très souvent le temps de séchage après la coupe. N'hésitez pas à le demander.

Pour conserver votre bois sec, stockez-le sous un abri et sur des palettes. Ne le stockez pas à même le sol, l'humidité du sol remonte dans le bois et ralentit son séchage. Ne le recouvrez pas d'une bâche, laissez-le à l'air libre pour assurer une bonne ventilation.

bois refendu stocké sous abri

Exemple de stockage sous abri de bois refendu 

 

Etape 2 : La pyrolyse

La phase 2 correspond à l'apparition des flammes.

Etape 3 : L'oxydation

Pour la phase 3, la qualité du bois est très importante. Cette phase correspond à l'apparition des braises. Des bois durs avec peu d'humidité génèreront des braises avec une forte capacité thermique et seront adaptés pour le chauffage de votre four à pain.

 

Bois refendu ou rondins?

Bois refendu pour allumer un four à pain

Bois refendu pour allumer votre four à pain 

 

 

Privilégiez du bois refendu. Le bois refendu, après la coupe, sèche plus rapidement et s'enflamme plus facilement. Il faut le favoriser pour l'allumage du four à pain et lorsque vous utilisez votre four pour des cuissons rapides avec la porte du four ouverte. C'est le cas pour les barbecues, grillades et pour la cuisson des pizzas. Munissez-vous éventuellement d'une petite hache pour refendre en plus petit morceaux les bûches déjà refendues.

 

 

Il est toutefois possible d'utiliser des rondins ou des bûches plus importantes, par exemple des rondins de 8 à 10 cm de diamètre, si l'on souhaite chauffer son four à bois plus longtemps en prévision de la cuisson de pains ou de gratins.

Rondins de bois pour four à pain

Rondins de bois pour chauffer votre four à pain 

 

 

Astuce : lorsque votre four est encore légèrement chaud et dépourvu de braises, utilisez la chaleur résiduelle pour sécher votre bois. Entreposez-le à l'intérieur du four et laisser la porte entrouverte pour permettre le dégagement de l'humidité.

1 source : "Le Bois, Identification et Utilisation"-Terry Porter-Ed delachaux et niestlé.

 

Pour plus d'informations ou si vous avez des questions contacter-nous


 

Plus de conseils La Pierre d'Antan

Inscrivez-vous pour recevoir une sélection de conseils La Pierre d'Antan. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.