Vous êtes ici

Notre histoire

Michel Ageron crée la société en 1986. Il démarre comme de nombreux chefs d'entreprise débutent...dans son garage ! Avec peu de moyens il fabrique les premiers salons de jardin en pierre reconstituée la semaine et participe aux petites foires de village le week-end pour vendre les produits.  Très rapidement le besoin de s'agrandir se fait sentir en 1987. Cette même année, Jean-Paul, un frère, s'associe à Michel en augmentant le capital de La Pierre d'Antan. Ensemble, ils prennent la décision d'acheter un terrain sur une zone artisanale à Marcilloles, dans l'Isère, où nous sommes toujours implantés. Ils y construisent un premier bâtiment de 150m².

Le travail reste très manuel et face à la croissance il devient nécessaire d'investir, en 1988, dans une première bétonnière industrielle. Denis, un troisième frère rejoint la société en prenant des parts.

Il faut attendre 1996 pour voir se dégager les premiers bénéfices. La gamme de produits s'est étoffée avec des fontaines de jardin, des puits, et des barbecues fixes équipés avec des grills horizontaux ou verticaux et les fours à pain

En 2000, la société décide d'investir massivement dans un second bâtiment et du matériel industriel pour réduire la pénibilité du travail.

En 2004, la décision est prise de construire un 3ième bâtiment puis un 4ième en 2006.

C'est en 2010 qu'un pas important est franchi avec la mise au point d'un four à pain en fonte, en collaboration avec les Fonderie d'Art Dommartin. Ce four à pain va révolutionner l'utilisation du four traditionnel en pierre réfractaire. Grâce à un temps de chauffe record, des dimensions réduites le four fonte permet d'équiper les cuisines d'été avec un équipement très dynamique. 

Dans le même temps l'exposition jouxtant l'atelier est totalement revue. Jean-Paul quitte la société après près de 25 ans pour prendre d'autres responsabilités et d'autres engagements dans la vie publique.

Depuis de nombreuses années, l'activité a été sous-tendue par une réflexion pour réduire l'impact de l'activité sur l'environnement. Toutes les eaux de rinçage sont recyclées et tous les rebuts de production sont évacués pour être broyés et recyclés en granulat pour des ouvrages de remblayage.

En 2015, Jérôme, un frère, après 19 ans passés dans l'industrie, rejoint la société pour poursuivre l'activité dans les prochaines années.

Durant ces 30 années La Pierre d'Antan a acquis une solide réputation de qualité et de fiabilité et nous travaillons au quotidien pour maintenir cet esprit.

Une de nos principales sources de satisfaction réside dans les nombreux messages de satisfactions que nous recevons et nous souhaitons conserver une taille humaine où chaque client bénéficie d'une relation personnalisée.